Les niches sociales coûteront 90 milliards, selon la Cour des comptes

Autant que les niches fiscales : c’est ce que coûtent les niches sociales en 2019, selon le rapport annuel de la Cour des comptes sur les comptes de la Sécurité sociale. 

Ce chiffre est supérieur de 25 milliards d’euros au décompte annoncé officiellement par le gouvernement. Le rapport explique en effet que l’Etat n’a pas pris en compte certains dispositifs “relevant des politiques propres à la Sécurité sociale”, comme les exonérations de cotisations pour la garde d’enfant. 

La Cour des comptes accuse en outre le gouvernement d’avoir minoré le coût des exemptions d’assiette. Elle pointe également du doigt le poids de plus en plus important des allègements de charges patronales, qu’elle évalue à 52 milliards d’euros. Entre 2013 et 2019, ils ont augmenté de 26 milliards d’euros, dont une partie importante imputable à la transformation du CICE en allègement de charges. 

Ce rapport passe aussi au crible les dépenses, qui ont augmenté de 2,5% en 2019 contre 2,1% dans la prévision initiale. En ajoutant à cela les mesures d’urgence économique et sociale qui n’ont pas été compensées par l’Etat, le déficit de la Sécurité sociale devrait être à 5,4 milliards d’euros en 2019, après une année 2018 pratiquement à l’équilibre. 

SourceLes Echos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS