Brexit : un accord trouvé entre Londres et Bruxelles

“There is a deal.” C’est une nouvelle qui a fait le tour du monde : en fin de matinée jeudi, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a annoncé qu’un accord avait été trouvé entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, à temps pour être présenté devant le Conseil européen. 

Après cinq jours de négociations, ce nouveau traité est à peu près similaire à la première version proposée par Theresa May en novembre 2018, avec des différences sur deux points particuliers : des garanties qui doivent éviter le retour d’une frontière en Irlande et une déclaration politique. 

Concernant l’Irlande du Nord, l’accord prévoit que celle-ci forme avec l’Union européenne une zone réglementaire, et qu’elle soit alignée sur les normes européennes. Toutefois, elle fera partie si l’accord est ratifié de l’union douanière britannique. Un arrangement qui doit donc permettre que ne soit pas redessinée la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Concernant la déclaration politique, celle-ci évoque la relation future entre le Royaume-Uni et l’Union. Les Britanniques s’engagent notamment à aligner leur réglementation sur les règles européennes. 

Le plus dur reste encore à faire : obtenir la ratification par le Parlement britannique de l’accord. Le parti unioniste nord-irlandais (DUP) a déjà annoncé qu’il voterait contre.  

SourceLe Monde

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS