Retraite : le COR anticipe des comptes toujours dans le rouge en 2025

Le président a fait du retour à l’équilibre des comptes une condition sine qua non au lancement de sa réforme. Mais selon le Conseil d’orientation des retraites (COR), il ne sera toujours pas atteint en 2025.

Un rapport qui sera officiellement présenté le 22 novembre estime en effet que le déficit sera compris entre 0,3% et 0,7% du PIB en 2025, ce qui représente une somme de 7,9 milliards à 17,2 milliards d’euros. Le COR estime que pour que le régime soit à l’équilibre quand le gouvernement lancera concrètement la réforme des retraites, trois solutions s’offre à lui : augmenter les cotisations, sous-indexer les pensions ou décaler l’âge de départ à la retraite. Cette dernière option pourrait prendre la forme d’un report de l’âge d’ouverture des droits, d’un allongement de la durée d’assurance ou encore d’une combinaison de ces deux mesures. 

Or, lors de son intervention à Rodez, le chef de l’Etat avait précisé : “Si le COR nous dit qu’il manque 8 à 10 milliards, on devra dire qu’il faut travailler un peu plus longtemps.” C’est son Premier ministre Edouard Philippe qui avait commandé ce nouveau rapport pour jauger de la santé financière du système actuel. Il reste encore les détails concrets de la réforme à décider pour le gouvernement qui marche sur des oeufs dans ce dossier sensible. 

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS