La baisse des frais du PEA profitera au crowdfunding immobilier

On en parlait hier : les frais du PEA seront plafonnés dès le 1er juillet prochain. Et cette mesure bénéficiera indirectement aux adeptes du crowdfunding immobilier, qui pourront loger leurs placements vers un PEA-PME à des prix beaucoup plus abordables que ceux actuellement pratiqués. 

Car oui, les tarifs aujourd’hui pratiqués par les banques sur la détention de titres non cotés sont très dissuasifs, et ce même du côté des banques en ligne. Ils peuvent par exemple, pour une ligne à 2.000 ou 3.000 euros, annuler une rémunération de 10%, à 200 ou 300 euros de plus-value brute. 

Or, dès le 1er juillet prochain, les frais seront plafonnés à 0,4% de la ligne non cotée, plus 25 euros. Pour une ligne à 3.000 euros, cela équivaut à 37 euros de frais. Un tarif beaucoup plus raisonnable qui devrait permettre la démocratisation du non coté, notamment via le crowdfunding immobilier qui séduit de plus en plus d’épargnants.

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS