La crise actuelle est “comparable à la grande récession de 1929” pour Le Maire

L’activité du secteur privé s’est effondrée au mois de mars. L’indice PMI composite de Markit est passé, pour les services et l’industrie, de 51,9 en février à 30,2 en mars. Pour rappel, le passage en récession se matérialise sous la barre des 50 points. 

Lors d’un point presse mardi matin, le ministre de l’Economie a commenté cette chute : “Nous faisons face à un choc violent, global et durable. L’économie réelle est touchée en France. Tous les secteurs sont touchés, certains plus que d’autres comme la restauration, le tourisme ont des baisses de chiffres d’affaires de 90 à 100%. La production industrielle a baissé de 25%. Le chiffre de croissance sera bien inférieur au chiffre qui a été présenté dans le projet de loi de finances rectificative. C’est un choc comparable à la grande récession de 1929.”

Le projet de loi de finances rectificative fixe pour le moment à -1% la croissance du PIB pour la France en 2020. Et chaque semaine de confinement aggrave un peu plus cette estimation. Dans le tertiaire, l’activité est passée de 52,6 en février à 29 en mars, un plancher historique. Dans l’industrie, elle est passée de 49 à 35,6, un recul qui n’avait plus été observé depuis 2009.

Photo © Jacques Paquier

Dernières vidéos

video

Le Fonds Echiquier Major SRI Growth Europe fête ses 15 ans !

3 minutes avec Matthieu Détroyat pour en savoir plus sur le Fonds
video

Le point valeur : Ping An Good Doctor

Focus sur l'une des plus grandes histoires d’intelligence artificielle dans le monde actuellement pour Rolando Grandi, gérant du fonds Echiquier Artificial Intelligence.

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS