La facture de la crise risque d’être salée pour les fonds structurés

La baisse des marchés financiers, qui ont chuté de plus de 30% depuis le début de l’année, met une grande pression sur les produits structurés. Avec des impacts qui “risquent d’être identiques voire pires qu’en 2008”, analyse Jean-François Bay, directeur général de Quantalys, dans Les Echos.

Dans les faits, tout dépend des fonds et de l’horizon d’investissement. Comme l’explique Guillaume Dumans, cofondateur de Feefty, “s’il reste plusieurs années avant la date de sortie, l’épisode de krach survenu en cours de vie du produit pourrait avoir peu de conséquences sur le capital placé”.  

Ce sont surtout les titulaires de fonds dont l’échéance est imminente qui devraient donc être touchés, sachant que si des barrières de protection existent, elles sont souvent fixées à -30% ou -40%. Concernant les coupons, qui sont versés par les fonds dits autocall à date fixe, ils pourraient ne pas être distribués cette année faute de bonnes performances.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS