Immobilier : les notaires anticipent une baisse des prix de 10 à 15%

Selon le président du Conseil supérieur du notariat, interrogé par Le Parisien, l’épidémie du coronavirus a entraîné une crise économique “comparable à celle de 2012-2013”. Il attend “une correction des prix de 10% à 15%”. 

Cette estimation s’appuie sur l’hypothèse d’un confinement d’une durée réduite. Mais si celui-ci devait se prolonger, ce serait “une vraie catastrophe” pour Jean-François Humbert, qui rappelle que pendant la crise de 1990-1997, les prix ont chuté de 50% à Paris. 

Pour Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut de management des services immobiliers, il est également certain que les prix vont se rétracter. Il est toutefois plus optimiste que son confrère, tablant pour sa part sur une baisse de 5% si la crise dure jusqu’en juin.

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS