Les assureurs-vie ont poussé les épargnants vers la Bourse…avant le krach

Les résultats de l’assurance-vie pour février, publiés mardi, ont montré une forte proportion d’unités de compte dans l’allocation des épargnants. La crise due au coronavirus pourrait avoir l’effet d’un retour de flamme pour la stratégie des assureurs, qui ont poussé à la prise de risque. 

Sur le mois de février, les unités de compte ont pesé pour 39% de la collecte brute de l’assurance-vie. Le résultat d’une stratégie mise en place par les assureurs pour éloigner les épargnants des fonds en euros, qui est passée par l’augmentation des frais sur les fonds en euros ou l’obligation de souscrire une certaine proportion d’UC. 

“En règle générale, les paniques boursières ont un effet immédiat sur la collecte en UC qui devrait chuter radicalement dans les prochains mois même si la logique voulait qu’on fasse l’inverse, rappelle Philippe Crevel, du Cercle de l’Epargne. Entre août 2007 et février 2009, on est passé de 30% à 7% de la part des UC dans les cotisations.” Les assureurs vont devoir redoubler d’arguments pour pousser à nouveau leurs clients vers une allocation plus risquée.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS