La Cour des comptes inquiète de la dégradation des finances publiques

“Massif”, “exceptionnel” : les adjectifs ne manquent pas pour décrire le choc subi par les finances publiques dans le rapport de la Cour des comptes. Le déficit est attendu à 250 milliards d’euros cette année, pour une dette à plus de 120% du PIB. 

Deux raisons expliquent cette dégradation. D’une part, la baisse des recettes publiques, qui ont chuté d’environ 135 milliards d’euros, soit les deux tiers du relèvement du déficit. D’autre part, le soutien massif de l’Etat à l’économie, via un plan d’urgence de 130 milliards d’euros dont 57 milliards de dépenses sèches. “Si pour certains la crise a déjà eu des conséquences dramatiques, l’essentiel de son coût économique n’a pas encore été « payé » : il a été transféré sur la dette publique”, alerte la Cour des comptes. 

L’institution recommande une action de redressement des comptes publics. Au passage, elle bat en brèche un discours répété par le gouvernement, en affirmant que le seul retour de la croissance ne permettra pas de retrouver des finances publiques saines. 

SourceLe Figaro

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS