LDDS : les encours sont désormais solidaires…à hauteur de 5%

Quatre ans après le vote de la loi Sapin 2, qui a entériné la création du volet solidaire du LDDS, l’arrêté tant attendu a été publié. Il oblige les banques à flécher vers l’économie sociale et solidaire au minimum 5% de l’encours du LDDS et du livret A, non centralisé à la Caisse des dépôts.

“Ce financement bancaire supplémentaire sera bienvenu en sortie de crise du covid-19, qui laisse affaiblis bon nombre d’acteurs de l’ESS”, a commenté Jérôme Saddier, président d’ESS France, dans un communiqué. Selon le ministère des Finances, ces 5% représentent 8,5 milliards d’euros.

Un autre décret, publié en décembre 2019, obligera les banques à proposer, dès le 1er octobre prochain, une liste d’organismes solidaires avec lesquels leurs clients détenteurs de LDDS pourront partager leurs intérêts.

SourceFinansol

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS