Les gérants d’actifs veulent encadrer le prix des données de marché.

Essentielles pour les gérants d’actifs, les données de marché ont vu leurs prix s’envoler au point que certains gérants sont contraints de réduire leurs achats. Ils demandent aujourd’hui à ce que les tarifs pratiqués par les Bourses soient encadrés.

Entre 2007 et 2018, Deutsche Börse et le LSE ont ainsi vu leurs revenus tirés de la vente des données – prix des actifs, volumes échangés, livres d’ordres… – bondir de 266%. L’Efama, lobby européen de la gestion, dénonce cette hausse et appelle les régulateurs européens à imposer une charte de bonne conduite.

L’Esma y est favorable, puisqu’il s’est déjà prononcé en faveur d’une standardisation des contrats sur les données ainsi que de l’application de coûts “raisonnables”. Mais pour pouvoir contraindre l’application de ces règles, il devra parvenir à renforcer ses prérogatives.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS