Sortie du charbon : asset managers, banques et assureurs français (presque) tous engagés

Il y a un an, les principaux groupes financiers français s’engageaient à adopter une politique de sortie du charbon d’ici mi-2020. Ils ont aujourd’hui presque tous respecté leurs engagements, les gérants d’actifs étant les plus à la traîne.

Aujourd’hui, “seuls” deux tiers des actifs gérés par les sociétés de gestion françaises appliquent des stratégies d’exclusion du charbon. Néanmoins, la France est très en avance sur ce sujet, a souligné Thierry Philipponnat, directeur de la recherche au sein de l’ONG Finance Watch, dans Les Echos : “C’est un enjeu de business : si les engagements pris ne reposent sur aucune réalité, le régulateur sera obligé de pointer un déficit de confiance qui pénalisera forcément les affaires.”

L’ensemble des grandes banques françaises a formalisé une politique de sortie du charbon, Société générale étant la dernière à avoir formulé la sienne, mercredi. Même chose du côté des assureurs, qui ont désinvesti 750 millions d’euros du charbon en 2019.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS