Que propose la Convention citoyenne pour le climat concernant les livrets ?

Parmi les 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat retenues par Emmanuel Macron, on retrouve l’utilisation de l’épargne réglementée pour financer les investissements verts et permettre de relocaliser une partie de l’industrie en France.

L’objectif de la Convention n’est pas de diminuer la part de cette épargne allouée au financement du logement social par la Caisse des dépôts, mais de faire en sorte que les ressources collectées et conservées par les banques soient “employées au financement des petites et moyennes entreprises (…) pour des investissement durables sur le plan environnemental”. Aujourd’hui, environ 40% de l’épargne réglementée est conservée par les banques et sert principalement au financement des petites et moyennes entreprises. 

Au total, le livret A et le LDDS cumulent 437,1 milliards d’euros. En ajoutant le PEL et le LEP, on arrive à un total de 800 milliards d’euros, dont seulement 2% seraient aujourd’hui alloués aux investissements verts.

SourceCapital

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS