Immobilier : la crise sanitaire a freiné les projets d’investissement locatif

Selon l’indicateur Drimki-BVA, la proportion de Français souhaitant réaliser un investissement locatif est en légère baisse à 17%, soit deux points de moins qu’en février. Souscrire un emprunt est devenu particulièrement compliqué pour ces investisseurs. 

En effet, le resserrement des conditions d’octroi de crédit concerne particulièrement ce public. Or, bien des projets d’investissement locatif demandent un taux d’endettement supérieur à 33%, étant donné que les loyers perçus viennent par la suite rééquilibrer la balance. Avec des banques beaucoup plus strictes, les investisseurs ont de plus en plus de difficultés à aller au bout de leurs projets. 

Plus globalement, 16% des Français ont un projet immobilier dans les douze prochains mois, l’achat de leur premier logement restant le principal projet cité.

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS