Actifs réels : les gérants français à la pointe sur l’infrastructure

Les infrastructures sont les actifs réels qui ont connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années, devançant celle du private equity, de l’immobilier ou de la dette privée. Les gérants français sont parmi les plus importants au monde dans ce secteur. Ils sont particulièrement bien positionnés sur la dette d’infrastructures, avec notamment Axa IM, Edmond de Rothschild AM et La Banque Postale AM, qui gèrent respectivement et 7 milliards, 3 milliards et 1,5 milliards d’euros d’encours. 

Créée il y a moins de dix ans, au sortir de la crise de 2009, cette classe d’actifs a connu son premier test de résistance avec la crise du Covid. Et l’a passé, comme le souligne René Kassis, directeur de la gestion dette privée chez La Banque Postale AM, dans Les Echos : “Les valorisations ont été ajustées à la marge, et uniquement en raison des évolutions des spreads et des taux, car il n’y a pas vraiment d’inquiétude sur la capacité des actifs à faire face aux échéances de remboursement.”

Le plan de relance européen devrait en outre ouvrir de nouvelles perspectives dans des secteurs comme la transition énergétique et le digital.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS