Immobilier : la Fnaim confirme une stagnation des prix dans l’ancien

A la mi-août, la Fédération nationale de l’immobilier n’observe pas de baisse des prix moyens, mais une stagnation de ces derniers qui s’établissent en légère hausse de +0,8% depuis le deuxième trimestre. 

“Les acheteurs n’attendent pas une hypothétique baisse de prix pour revenir sur le marché, et l’offre de logements à vendre demeure à un faible niveau”, constate ainsi la Fnaim. Si elle affirme que le marché du logement fait preuve de “résilience”, la fédération reste toutefois prudente sur les conséquences de la crise dans les mois à venir, notamment en matière de hausse du chômage et “des conditions de crédit durcies”. 

Elle observe également un autre phénomène : un rééquilibrage territorial avec un dynamisme plus faible dans les grandes agglomérations et une demande en hausse pour les biens spacieux ou disposant d’un extérieur.

Dernières vidéos

video

SCPI : quel bilan 2020 ?

Replay de notre table ronde avec Jean-Baptiste Odin (Amundi Immobilier), Daniel While (Primonial REIM) et Christophe Inizan (La Française AM)
video

Marchés financiers : quelles perspectives pour la fin d’année ?

Replay de notre table ronde avec Kevin Thozet (Carmignac), Jean-Marie Mercadal (OFI AM) et Jean-Jacque Friedman (Vega IM)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS