En France, un “tsunami de dépôts de bilan” attendu pour 2021

Sur les neuf premiers mois de l’année, le nombre d’ouvertures de procédures collectives en France a chuté drastiquement par rapport à l’an dernier. Ces chiffres laissent présager une vague de dépôts de bilan pour 2021, lorsque les perfusions de l’Etat auront fini de faire effet.  

Chômage partiel, prêts garantis et exonérations de charges ont en effet soulagé les entreprises, mais il arrivera un moment où les créanciers fiscaux et sociaux de ces entreprises vont leur réclamer leurs dus. Eric Feldmann, président du tribunal de commerce de Lille, explique dans Capital : “On s’attend, plutôt pour 2021, à un tsunami de dépôt de bilan, lorsque l’URSSAF, les impôts et les banques vont se rappeler au bon souvenir des entreprises et faire valoir l’exigibilité” de leurs créances. 

Le professionnel conclut : “Tout ce mur de dettes qui s’est construit depuis mars, il faudra bien le franchir à un moment ou à un autre.” Pour éviter aux entreprises les dépôts de bilan, les tribunaux les encouragent à tirer la sonnette d’alarme avant d’être trop en difficulté. Des procédures confidentielles existent pour celles qui ont encore de la trésorerie, qui doivent permettre de les remettre sur les rails sans rendre publiques leurs difficultés.

SourceCapital

Dernières vidéos

video

SCPI : quel bilan 2020 ?

Replay de notre table ronde avec Jean-Baptiste Odin (Amundi Immobilier), Daniel While (Primonial REIM) et Christophe Inizan (La Française AM)
video

Marchés financiers : quelles perspectives pour la fin d’année ?

Replay de notre table ronde avec Kevin Thozet (Carmignac), Jean-Marie Mercadal (OFI AM) et Jean-Jacque Friedman (Vega IM)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS