L’aversion au risque de nouveau dominante sur les marchés financiers mondiaux

Les marchés boursiers ont connu un début de semaine agité, alors que la deuxième vague de la pandémie met à nouveau à mal les économies et que le pétrole chute à nouveau. Le CAC 40 a terminé la journée de lundi en baisse de 1,83%, à 4.820 points. 

A Londres et Francfort, les principaux indices boursiers étaient également en baisse à la mi-journée, tandis que l’EuroStoxx 50 reculait de 2,03%. De l’autre côté de l’Atlantique, Wall Street était attendu en baisse et le scénario s’est confirmé : à la mi-journée, le S&P 500 reculait de 2,40% et le Dow Jones de 2,94%.

“Le secteur des services souffre particulièrement mais nous jugeons assez préoccupant que même si les activités les plus exposées, comme l’hôtellerie, ralentissent davantage que les autres, il y a de plus en plus de signes montrant que tous les secteurs sont touchés”, résume Gilles Moëc, chef économiste d’Axa Investment Managers, dans une note citée par Reuters. La semaine s’annonce l’une des plus chargées du trimestre en matière de publications de résultats.

SourceReuters

Dernières vidéos

video

Immobilier direct : quelles opportunités aujourd’hui ?

Replay de notre table ronde avec Ewen Delmas (Nue-Pro Select), Mehdi Gaiji (Horizon AM) et Olivier Bernadat (Consultim Groupe)
video

Transition écologique : les gagnants d’aujourd’hui et de demain ?

Replay de notre table ronde avec Alban Préaubert (Sycomore AM), Adrien Dumas (Mandarine Gestion) et Olivier Ken (Ecofi)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS