Certains risques pourraient faire dérailler la hausse des marchés

Ces dernières semaines, l’optimisme a atteint des sommets sur les marchés avec de nouveaux records boursiers, notamment aux Etats-Unis. Pour autant, selon la banque UBS, les perspectives restent fondamentalement incertaines pour les mois à venir.

UBS met en avant dans sa publication trois risques majeurs, dont l’aggravation de la pandémie de coronavirus avec une troisième vague envisageable, mais également l’augmentation des tensions commerciales mondiales. Les analystes d’UBS considèrent que la guerre commerciale Chine-USA a certes effrayé les marchés pendant une grande partie de la présidence de Trump, mais sa défaite ne garantit pas que les tensions commerciales ne reprendront pas de plus belle une fois Joe Biden au pouvoir.

Dernier risque potentiel, un pic inattendu de l’inflation. Les analystes estiment que les prix pourraient bondir en raison du ralentissement des marchés mondiaux et conseillent dans un tel contexte de se positionner sur des indices asiatiques.

Pour la banque, ces risques sont « si globaux et d’une si grande portée que non seulement un portefeuille diversifié d’actions internationales, mais même un indice important serait probablement affecté ».

SourceInvesting

Dernières vidéos

video

Les teasers de l’Université 100% digitale de Nortia !

Rendez-vous les 19-20-21 janvier pour échanger sur l’actualité 2021 en direct sur le plateau de Groupe TF1. Pour consulter...
video

CGP : comment adapter son cabinet dans la crise ?

Replay de notre table ronde avec Michel Mancuso (Millesime Patrimoine), Stéphane Rudzinski (Rhétorès Finance) et Fabien Appéré (FAP Invest)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS