Pour le FMI, les banques centrales doivent faire preuve d’audace

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva demande aux banques centrales de se montrer « innovantes » et « audacieuses ». Un discours combatif, mais conditionné par un interventionnisme prépondérant des Etats dont les rôles sont jugés fondamentaux.

Malgré les diverses mesures prises par les institutions financières ces derniers mois, le FMI rappelle que les banques centrales ne pourront lutter seules contre la crise économique mondiale. Ces dernières ont effectivement abaissé ou maintenu les taux d’intérêt à des niveaux plancher et facilité les prêts pour maintenir à flot les entreprises. Toutefois, ils doivent renouveler « le cadre » de leur politique monétaire et « mettre à jour leur boîte à outils », a déclaré la directrice générale dans un discours préparé en vue d’un dialogue avec le vice-président de la banque centrale américaine Richard Clarida.

Depuis le choc mondial provoqué par la pandémie de Covid-19, cette dernière a régulièrement poussé les gouvernements à maintenir leurs efforts et leur soutien budgétaire, notamment en augmentant les dépenses dans les investissements d’infrastructures. Un seul objectif prévaut : protéger des millions de personnes d’une perte d’emploi et d’un ralentissement prolongé des économies.

SourceMoneyvox

Dernières vidéos

video

Les teasers de l’Université 100% digitale de Nortia !

Rendez-vous les 19-20-21 janvier pour échanger sur l’actualité 2021 en direct sur le plateau de Groupe TF1. Pour consulter...
video

CGP : comment adapter son cabinet dans la crise ?

Replay de notre table ronde avec Michel Mancuso (Millesime Patrimoine), Stéphane Rudzinski (Rhétorès Finance) et Fabien Appéré (FAP Invest)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS