Après une année aussi imprévisible que spectaculaire, quelles classes d’actifs privilégier en 2021 ?

Par Mathieu L’Hoir , gérant multi-actifs senior chez AXA IM

Les points clés

  • L’année 2020 fut hors normes. Nous abordons 2021 avec une surexposition sur les actions
  • Les classes d’actifs à potentiel en 2021, et celles avec un potentiel limité
  • Les événements que nous surveillerons de près en 2021

Espoir et optimisme en 2021, après une année 2020 aussi imprévisible que spectaculaire

Le millésime 2020 s’annonçait modéré, nous l’abordions avec enthousiasme mais non sans prudence ; ce fut une année inédite durant laquelle plusieurs records ont été battus. Après la tempête qui a secoué les marchés au mois de mars, deux confinements, des rebonds techniques et des rotations cycliques encore jamais observés, anticiper les mouvements de marché n’aura pas été chose facile en 2020. Dans le prolongement des mesures gouvernementales et monétaires exceptionnelles ainsi que les premières vaccinations qui redonnent une bouffée d’air aux marchés, nous abordons 2021 avec une surpondération sur les actions, tout en gardant à l’esprit que les marchés regardent déjà au-delà de l’hiver ; nous tablons en effet sur un retour à la normale dès la fin du premier semestre 2021.

Dans le tableau ci-dessous, souvent utilisé pour illustrer les bienfaits de la diversification, nous voyons que les classes d’actifs affichent des performances très variables ; les gagnants et les perdants sont rarement les mêmes d’une année sur l’autre.

Lire la suite