Le gouvernement qualifie de « défi » son objectif de 6% de croissance en 2021

Avec une situation sanitaire toujours très complexe dans l’Hexagone, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a estimé lors de ses vœux à la presse qu’une croissance de 6% cette année sera « un défi » étant donné les « incertitudes » sur l’évolution de la pandémie et sa variante qui pourrait s’étendre en Europe.

Le ministre table sur un premier semestre difficile, mais espère « un rebond économique très significatif » durant la deuxième moitié de l’année. Afin de viser cet objectif des 6%, la croissance la plus élevée depuis les 50 dernières années, le gouvernement a déjà fait savoir qu’il allait prolonger son soutien aux secteurs en difficulté, hôtellerie-restauration en tête.

L’État ne s’interdit pas non plus d’étendre ce soutien à de nouvelles professions, comme les viticulteurs, les commerces de gros de boissons ou alimentaires. Pour cela, une prolongation de la prise en charge maximale du chômage partiel au-delà du mois de mars et un possible différé supplémentaire d’un an pour le remboursement des prêts garantis par l’Etat sont envisagés.

Dernières vidéos

video

Les teasers de l’Université 100% digitale de Nortia !

Rendez-vous les 19-20-21 janvier pour échanger sur l’actualité 2021 en direct sur le plateau de Groupe TF1. Pour consulter...
video

CGP : comment adapter son cabinet dans la crise ?

Replay de notre table ronde avec Michel Mancuso (Millesime Patrimoine), Stéphane Rudzinski (Rhétorès Finance) et Fabien Appéré (FAP Invest)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS