Family Office : en première ligne pour gérer la fortune des extra-riches

Cette profession discrète d’origine anglo-saxonne dite de « super gérants de patrimoine » est aujourd’hui en pleine transformation et veut s’adapter au boom des fortunes éclair issues de l’entrepreneuriat et à l’internationalisation des familles. Selon une étude récente (EY 2020), le nombre de family office serait d’environ 10.000 dans le monde.

Jean-Marie Paluel-Marmont, président de l’Association Française des Family Office constate dans l’hexagone « une croissance forte et régulière année après année du métier de family office ». Un développement qui fait écho à la constante croissance de la fortune des familles entrepreneuriales françaises (+9 % en 2019, selon Cap Gemini).

Par ailleurs, la profession est aujourd’hui confrontée à de multiples défis avec d’une part l’internationalisation des familles qui nécessite de gérer des problématiques aussi variées que le droit patrimonial international ou également l’investissement immobilier à l’étranger. D’autre part, le phénomène du boom des fortunes éclair. Ces clients qui ont gagné de grosses sommes assez jeunes ont souvent une forte culture entrepreneuriale et accordent beaucoup d’importance au sens de tout cet argent.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

video

SCPI et OPPCI : état des lieux et opportunités

Replay de notre table ronde avec Jacques Servolin (WiseAM), Inès Dias (Sogenial) et Franck Inghels (Inter Gestion)
video

Gestion thématique – Innovation : reste-t-il du potentiel en 2021 ?

Replay de notre table ronde avec Guy de Blonay (Jupiter AM), Stéphane Camy (Claresco Finance) et Thomas Roubach (Franklin Templeton)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS