Les professionnels de la finance restent optimistes pour 2021 selon une enquête Natixis

Natixis vient de publier sa dernière enquête mondiale 2021 sur les anticipations des sélectionneurs de fonds. Il en ressort que sur les 400 professionnels interrogés (conseillers financiers indépendants, conseillers en investissement, plateformes d’investissement de compagnies d’assurance, banques privées, family offices) l’optimisme est de mise pour la majorité d’entre eux.

Ces derniers s’attendent pour 2021 à un risque accru en matière de volatilité, faiblesse des taux d’intérêt, inflation, resserrement du crédit… mais restent largement confiants sur les opportunités à saisir sur les marchés au cours de l’année. Dans les chiffres, ils s’attendent pour les deux tiers d’entre eux à ce que les portefeuilles offensifs surperforment les portefeuilles défensifs. Trois sur cinq voient même une surperformance des petites capitalisations boursières et des marchés émergents. Sectoriellement, la santé est en tête des préférences, devant la consommation discrétionnaire et les technologies de l’information. Enfin, géographiquement, un tiers envisagent de réduire la part allouée aux actions américaines dans les portefeuilles au profit des actions de la région Asie-Pacifique.

Dernières vidéos

video

SCPI et OPPCI : état des lieux et opportunités

Replay de notre table ronde avec Jacques Servolin (WiseAM), Inès Dias (Sogenial) et Franck Inghels (Inter Gestion)
video

Gestion thématique – Innovation : reste-t-il du potentiel en 2021 ?

Replay de notre table ronde avec Guy de Blonay (Jupiter AM), Stéphane Camy (Claresco Finance) et Thomas Roubach (Franklin Templeton)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS