PER : les épargnants prennent plus de risques pour anticiper leur retraite

Après avoir lancé l’an passé son contrat PER géré par SwissLife Assurance et Patrimoine, Altaprofits constate que plus des trois quarts des souscripteurs ont choisi d’investir en unités de compte. Un chiffre qui tend à confirmer que les épargnants sont moins averses au risque concernant leur épargne retraite que, par exemple, leur assurance-vie.

Comme le rappelle la présidente d’Altaprofits, Stellane Cohen, « deux Français sur trois ont peur de manquer d’argent au moment de la retraite. Dans ce contexte, le Plan Épargne Retraite fait une entrée remarquable dans les solutions d’Épargne Retraite plébiscitées par les épargnants ». Les clients d’Altaprofits visent donc des actifs plus rentables qu’un fonds en euros, dans une logique de long terme, et profitables à l’économie réelle.

Les 1.200 adhérents ont en outre choisi à 99,92% la déduction de leurs revenus sur leurs versements à l’entrée pour obtenir une baisse immédiate d’impôts. L’horizon de financement de leur PER est en moyenne de 12 ans. Un terme « opportun pour un placement en unité des comptes », souligne Altaprofits.

Dernières vidéos

video

Allocations : comment positionner les portefeuilles avant l’été ?

Avec Stéphane Vonthron (JP Morgan AM), David Mellul (Varenne Capital) et Raphaël Thuin (Tikehau IM). Animé par Stéphane Van Huffel (Netinvestissement.fr)
video

Gestion obligataire : perspectives et opportunités du marché

Avec Christophe Tapia (Sunny AM), Eliezer Ben Zimra (Carmignac) et Akram Gharbi (La Francaise). Animé par Stéphane Van Huffel (Netinvestissement.fr)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS