Le FMI demande à la zone euro de muscler ses plans de relance

Dans ses nouvelles perspectives régionales, le Fonds monétaire international (FMI) recommande aux pays de la zone euro de faire un effort supplémentaire de l’ordre de 3% de leur produit intérieur brut sur la période 2021-2022 pour la relance budgétaire. Une demande qui viserait à répondre à l’objectif de doper la croissance de 2% d’ici fin 2022.

Les États de la zone euro ont déjà projeté de consacrer un montant global de plus de 3.000 milliards d’euros au soutien à leur économie depuis un an. Certains pays comme l’Italie préparent même des mesures supplémentaires. D’autres pays pourraient suivre le mouvement en réponse à la « troisième vague » de la pandémie qui menace de retarder le redémarrage de l’activité économique européenne.

Le FMI juge indispensable cet effort supplémentaire qui réduirait de plus de moitié l’impact à moyen terme grâce à ses effets soutenus sur la demande. Selon l‘organisation, « cela aurait plus d’avantages et moins d’inconvénients pour les ménages à bas revenus qu’un soutien monétaire supplémentaire ». Cela permettrait par ailleurs de favoriser la remontée de l’inflation vers l’objectif visé.

SourceInvesting

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS