La médiation du crédit anticipe un rattrapage des faillites au cours de l’année

Un an après le début de la crise du Covid, le médiateur du crédit, chargé par la Banque de débloquer le dialogue entre une entreprise et sa banque, constate que les appels à la médiation du crédit diminuent, mais s’attend à devoir traiter de très nombreux dossiers quand la reprise économique sera là.

L’entité a traité un peu plus de 1.600 dossiers durant le premier trimestre 2021, ce qui représente près du double de l’an dernier à la même époque. Au plus fort de la crise, près de 3.000 saisines étaient effectuées chaque mois. Généralement, les entreprises concernées ont préalablement essuyé un refus de PGE de la part de leur banque.

Si le nombre de faillites d’entreprises a été exceptionnellement bas l’an dernier grâce au soutien massif de l’État, il devrait fortement rebondir cette année ainsi qu’en 2022. Selon les dernières statistiques, près de 20.000 entreprises ayant évité la faillite l’an dernier se trouveront en grande difficulté cette année.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS