430 introductions en Bourse durant le premier trimestre 2021, du jamais vu depuis vingt ans

Alors que la première vague de l’épidémie au printemps dernier avait stoppé net ces opérations, les introductions en Bourse ont repris de plus belle au premier trimestre 2021, atteignant même des records selon une étude EY. Bien aidées par les nouvelles technologies et les SPACs surtout, elles ont représenté 105,6 milliards de dollars d’opérations à l’échelle mondiale.

Dans le détail, le secteur des technologies a trusté la majorité des IPO avec 111 réalisations pour un montant estimé de 46,1 milliards de dollars, suivi du secteur de la santé avec 78 IPOs pour 14 milliards de dollars. Géographiquement, le mouvement a été le plus intense dans la zone Asie-Pacifique avec 200, mais c’est en Amérique (Canada, Brésil, États-Unis) que les montants levés ont été les plus importants. L’Europe de son côté a participé à 83 IPOs pour un montant de 23,1 milliards de dollars, soit 19 fois les sommes levées au premier trimestre 2020 !

Un engouement qui s’explique avant tout par la montée en puissance des entreprises technologiques, mais également par l’abondance de liquidités détenues par les investisseurs particuliers prêts à rentrer sur les marchés.

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS