Pour la BCE, les banques européennes sous-estiment leurs risques

Dans son rapport fraichement publié, la Banque centrale européenne a jugé que les banques utilisant les modèles internes pour évaluer leurs actifs sous-estimaient les risques de 12 % pour un montant d’actifs à risque de l’ordre de 275 milliards d’euros.

Pour obtenir l’étude la plus fournie et précise possible, l’institution a entre 2016 et 2020, mené plus de 200 enquêtes auprès de 65 banques importantes. Le rapport met en lumière près de 5.000 insuffisances de la part des établissements bancaires. Le gendarme bancaire considère notamment que « peu d’établissements ont mis en place un cadre complet de modèle de gestion des risques, et dans les cas où il en existe un, il nécessite souvent des améliorations ».

Le problème est de taille puisque cette découverte fait fondre de 0,70 point de pourcentage le ratio de solvabilité (CET1) des banques de la zone euro, qui s’élevait en moyenne à 15,6 % fin 2020. L’exigence réglementaire minimale étant de 8,2 % en moyenne, les banques n’auront pas besoin de lever de fonds propres supplémentaires. Dans le cas contraire, la facture aurait pu s’élever à 23 milliards d’euros.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS