Économie : le gouvernement n’exclut plus un deuxième plan de relance

En évoquant une « grande concertation » dans les prochains mois, le président de la République a relancé le débat sur la pertinence d’un second plan de relance, demandé par de nombreux acteurs économiques et politiques depuis plusieurs mois. À ce titre, Emmanuel Macron entend consulter les élus locaux et les acteurs économiques durant l’été.

Pour l’heure, le gouvernement entend faire avec l’enveloppe de 100 milliards d’euros déjà prévue. Somme que la plupart des économistes ont jugé adaptée à la sortie de crise depuis son adoption fin 2020. Mais est-ce réellement suffisant après ce nouveau confinement d’avril 2021 ? Il y a peu, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux estimait que le plan de relance devrait être complété de manière « significative » pour les secteurs mis en difficulté par la crise.

Si un second plan devait être mis en place, l’État sortira le chéquier pour mettre en place de nouvelles dépenses d’investissement. Un point stratégique qui dépasse le simple cadre de l’Hexagone, alors même que la France pousse pour que l’Union européenne muscle sa réponse à la crise, afin de ne pas être déclassée par les États-Unis et la Chine.

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS