Réglementation : la criminalité financière fait flamber les coûts de la conformité

La criminalité financière coûterait près de 100 milliards d’euros au secteur de la conformité, selon les chiffres du fournisseur de solutions LexisNexis Risk Solutions. Les secteurs juridiques, comptables et immobiliers sont ceux qui subissent le plus de risques en termes de criminalité financière.

LexisNexis met en lumière l’augmentation généralisée des coûts. Rien qu’en France, le coût total de la criminalité financière a augmenté de 18,1% sur un an. Cette hausse trouve son fondement dans la transposition de la sixième directive européenne antiblanchiment du 3 décembre 2020, qui vise à fixer des normes minimales dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent avec une plus grande responsabilité personnelle imputable au personnel de conformité.

La situation sanitaire a par ailleurs fortement pénalisé le secteur de la conformité. D’une part, cette pandémie a offert de nouvelles cibles aux criminels, y compris concernant les produits médicaux contrefaits, la fraude et la cybercriminalité. D’autre part, d’un point de vue organisationnel, les délais moyens de contrôle ont augmenté de 33% et le télétravail a rendu la surveillance plus difficile.

SourceAgefi

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS