Carrefour Banque fortement sanctionnée par l’ACPR

Carrefour Banque souhaitait que cette décision soit anonyme, pour ne pas créer un « préjudice disproportionné ». L’Autorité de contrôle prudentiel des banques en a décidé autrement en infligeant un blâme public et une sanction de 1,5 million d’euros à l’établissement pour une multitude d’irrégularités en matière de lutte anti-blanchiment et de surveillance des personnes politiquement exposées.

Au coeur de ces irrégularités, le compte courant C-zam. Ce dernier était associé à une carte de paiement internationale à autorisation systématique (sans découvert autorisé). Or il apparaît selon l’ACPR qu’ « aucun document justificatif des revenus ou du patrimoine n’était exigé lors de l’ouverture d’un compte C-zam pour les clients ». Conséquence directe, de nombreuses incohérences dans les dossiers et plus de 100.000 alertes non traitées, 900 dossiers susceptibles de faire l’objet d’une déclaration de soupçon. Or seule une personne était dédiée à l’examen renforcé de ces déclarations de soupçons !

La banque a tenté de convaincre l’ACPR que le risque n’existe plus, puisque ce produit a été supprimé en juillet 2020. En effet, ce dernier s’est également révélé être une mauvaise opération commerciale, entraînant des pertes récurrentes de plusieurs dizaines de millions d’euros pour le groupe.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

video

Allocations : comment positionner les portefeuilles avant l’été ?

Avec Stéphane Vonthron (JP Morgan AM), David Mellul (Varenne Capital) et Raphaël Thuin (Tikehau IM). Animé par Stéphane Van Huffel (Netinvestissement.fr)
video

Gestion obligataire : perspectives et opportunités du marché

Avec Christophe Tapia (Sunny AM), Eliezer Ben Zimra (Carmignac) et Akram Gharbi (La Francaise). Animé par Stéphane Van Huffel (Netinvestissement.fr)

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS