IPOs : soyez vigilant avant d’investir dans les nouveaux entrants sur le marché boursier

Un grand nombre d'entreprises sont introduites en bourse en ce moment, mais cette frénésie inonde également le marché d'une abondance d'entreprises de qualité très variable.

Par MainFirst

Un grand nombre d’entreprises sont introduites en bourse en ce moment, mais cette frénésie inonde également le marché d’une abondance d’entreprises de qualité très variable. Alexander Dominicus, gestionnaire de portefeuille des fonds MainFirst Top European Ideas Fund et MainFirst Germany Fund, décrit les aspects auxquels les stock pickers doivent prêter attention pour identifier les bons modèles d’entreprise. 

Les introductions en bourse (IPO) sont réputées pour les opportunités d’investissement intéressantes qu’elles offrent aux acteurs du marché. Les entreprises se présentent souvent pour la première fois à de nouveaux investisseurs potentiels dans le cadre d’une introduction en bourse. « Ces entreprises sont encore peu connus à ce moment-là et leurs opportunités et risques pas suffisamment explorés » explique Alexander Dominicus. « C’est pourquoi il est important de ne pas se précipiter aveuglément sur les entreprises dites à la mode. » 

Des sujets tels que la technologie, l’e-mobilité ou les énergies renouvelables font l’objet d’une telle demande que les modèles d’entreprises médiocres sont parfois ignorés et que les valorisations bondissent de record en record. Il est possible que nombre d’entreprises arrivent sur le marché boursier alors qu’elles sont déjà très valorisées, mais opèrent sur une base à faible marge et non rentable. 

Les investisseurs devraient examiner de plus près les IPO. Des argumentaires d’investissement portant principalement sur les mégatendances et le potentiel du marché peuvent être une indication d’un modèle d’entreprise médiocre. Selon Alexander Dominicus « Un potentiel de marché ne devient intéressant que si l’entreprise peut démontrer de manière convaincante sa capacité à convertir la taille du marché en bénéfices durables. » Ce sont généralement les acteurs de niche qui présentent les meilleurs modèles d’entreprise et génèrent des rendements supérieurs à long terme pour les investisseurs.  

Dans l’ensemble, il est crucial pour les investisseurs d’identifier les bons modèles d’entreprise, car de nombreuses sociétés présentant un potentiel de croissance ont également fait leur entrée sur le marché ces derniers mois : « Si les sociétés opèrent sur un marché où les critères d’entrée sont élevés, qu’elles sont très rentables et en forte croissance, il peut s’avérer judicieux pour un investisseur d’accepter des multiples de valorisation plus élevés. » D’après Dominicus, « En tant qu’investisseur, vous avez la possibilité de trouver de bonnes entreprises au cours de cette phase, avant que d’autres ne les découvrent et vous pouvez donc profiter d’entreprises qui se forgent une bonne réputation et un potentiel de croissance au fil du temps sur le marché boursier. »

Alexander Dominicus tire également profit de cela dans les fonds qu’il gère lorsque des opportunités se présentent.  « Nous examinons en détail et avec un œil critique les hypothèses des entreprises. Nous dressons ensuite un portrait neutre et individualisé pour chacune d’entre elles. À long terme, cela s’est toujours avéré être la meilleure recette d’un succès durable. Par conséquent, nous avons déjà bénéficié de nombreuses introductions en bourse particulièrement réussies par le passé et nous continuerons de chercher à profiter de ce type de profils risque/rendement à l’avenir. »