Le prix du loyer des studios progresse nettement en France… sauf à Paris

Selon une étude de Locservice qui a passé au crible plus de 40.000 demandes de locations d’étudiants, en région, les budgets logement ont grimpé de plus de 3%. En revanche, Paris et l’Île-de-France connaissent une nette baisse des prix qui est causée par la baisse de la demande liée au contexte du Covid19.

Même si la capitale est un passage, quasi obligé, pour bon nombre d’étudiants, la demande de studio a fortement régressé ces douze derniers mois. En moyenne, le loyer est passé de 885 euros par mois à 857 euros en un an à Paris. Une baisse inédite certes, mais qui risque de ne pas durer. La course au logement a déjà commencé, car la prochaine rentrée universitaire se fera à 100% en présentiel, de quoi faire remonter les prix rapidement.

En province, c’est à Angers que les prix ont le plus progressé avec +6,1 %. Cela s’explique par l’attrait de la cité universitaire, qui figure dans le top 3 des villes les plus demandées par les étudiants, devant Bordeaux et Nantes.

SourceLe Figaro

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS