Instinctivement, nous sommes tentés de penser qu’un investisseur responsable refusera catégoriquement d’investir dans des entreprises qui polluent, qui sont trop consommatrices de ressources naturelles ou qui ne sont pas à la page en termes de respect de la diversité. En réalité, il convient de nuancer le propos et de chercher à identifier quels sont les « bons élèves en devenir » en complément des entreprises qui, de longue date, ont adopté un modèle économique et des pratiques durables pour la planète. 

Investir dans les entreprises aux ambitions vertueuses 

L’investissement dans une entreprise qui affiche un faible score ESG aujourd’hui ne devrait pas forcement s’avérer rédhibitoire. Si la société démontre une santé financière solide et un programme de transition « Brown to Green » viable, qu’elle est accompagnée d’équipes dirigeantes impliquées qui se donnent les moyens d’atteindre leurs objectifs, le sujet mérite d’être étudié sérieusement. A ce titre, nous pensons que de nombreuses opportunités d’investissement peuvent être dénichées chez les acteurs qui agissent pour la transition, soit la mutation de leur modèle économique actuel vers un modèle plus soutenable et respectueux de l’environnement. 

Un contexte réglementaire favorable 

Concrète et exigeante, la réglementation européenne SFDR entrée en vigueur le 10 mars 2021 vient préciser et catégoriser les solutions d’investissement responsable. Nous pouvons ainsi aborder l’intégration des critères ESG sous deux angles différents : une première approche défensive implique que la règlementation va progressivement rendre obsolète – car non rentables – les activités les plus consommatrices de ressources naturelles. La dimension offensive, quant à elle, implique que les entreprises qui apportent des solutions pertinentes aux problématiques ESG prendront de l’ampleur. 

Aussi, nous l’avons constaté, l’intégration des critères ESG peut non seulement permettre de répondre à une grande partie des problématiques du monde moderne et n’est pas antagoniste avec la perspective de rendements financiers.  

Retrouvez l’intégralité de l’analyse de Marie Walbaum, spécialiste de l’investissement responsable chez AXA IM.