Risque de hausse des cotisations d’assurance santé pour les fonctionnaires retraités

Les organismes de mutuelles de fonctionnaires commencent à s’inquiéter sérieusement de la réforme de la protection sociale complémentaire des agents de la fonction publique. Les modalités sont en cours de négociation entre l’État et les syndicats avec en fin de compte un risque de voir exploser le coût de l’assurance santé pour les fonctionnaires retraités.

En substance, cette réforme prévoit que l’État prenne en charge, à partir de 2024, au moins 50 % du coût de la complémentaire santé de ses quelque 2,5 millions d’agents. De son côté, la Mutualité fonction publique (MFP) regroupant 18 mutuelles ou unions de mutuelles de fonctionnaires craint que les fonctionnaires retraités se « voient imposer des augmentations de cotisations exponentielles au fur et à mesure de la montée en âge ». Aujourd’hui « tout le système est orienté pour que les retraités payent moins cher que ce qu’ils devraient payer au moment du passage à la retraite », confirme Audrey Berling-Eeckhout, directrice au sein du cabinet de conseil OpusLine/Accenture. Elle prévient également, « certes les jeunes fonctionnaires gagneront en pouvoir d’achat avec la participation financière de leurs employeurs », mais pour finalement mieux perdre ce gain à la retraite.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS