ad image

Santé: cinq leçons de la pandémie

16/09/2022

Des infrastructures numériques et physiques à l’importance de la prévention, la pandémie a mis en lumière les forces, les faiblesses et les opportunités d’investissement dans le secteur de la santé.

La pandémie de Covid-19 a montré les forces et les faiblesses des systèmes de santé à travers le monde. Le Conseil Consultatif thématique de Pictet-Health a identifié cinq leçons que le secteur peut tirer de cette période et qui ouvrent de nouvelles opportunités aux entreprises ainsi qu'aux investisseurs.  

1. Adoptez les avantages du numérique

Pendant les premiers mois de la pandémie, les consultations à distance ont explosé pour atteindre 78 fois leur nombre d’avant Covid et représenter près d’un tiers des consultations externes1. Bien que les visites présentielles aient repris avec la levée des restrictions, les consultations numériques sont toujours environ 38 fois plus fréquentes qu’avant la pandémie, ce qui laisse entendre que la télémédecine est bien là pour durer.

La psychiatrie à distance connaît une croissance particulièrement forte, puisqu’environ la moitié de toutes les consultations sont désormais numériques2. Les membres du Conseil Consultatif ont également souligné la valeur et la commodité de la télésanté pour les rendez-vous de suivi et l’examen des résultats d’analyses.

Selon le cabinet de conseil McKinsey, rien qu’aux États-Unis, il serait possible de transférer pas moins de 250 milliards de dollars des dépenses de santé actuelles vers des soins virtuels ou quasi virtuels. Les avantages sont notamment la possibilité de se rapprocher du patient, en particulier dans les domaines où les soins traditionnels font défaut, ainsi que des économies significatives et même des retombées positives pour l’environnement en raison de la réduction des déplacements nécessaires. (Au Royaume-Uni, par exemple, le NHS estime que l’utilisation de ses services sur application supprime 22 000 trajets en voiture chaque mois3.)

Cependant, pour que la télésanté optimise son potentiel de croissance, il est nécessaire d’investir massivement dans les infrastructures numériques.

Au-delà de la télésanté, la pandémie a également souligné l’importance de l’apprentissage automatique et de l’IA dans la lutte contre les problèmes de santé. Après tout, ce sont des experts en science des données (et non des épidémiologistes) qui étaient chargés de traiter les données de 2,5 millions d’utilisateurs d’applications et qui ont permis d’identifier que la perte de l’odorat et du goût était un symptôme clé de la Covid.

En centralisant et en unifiant les dossiers de santé, il est possible de mieux surveiller et anticiper les problèmes, tant au niveau des patients individuels qu’à l’échelle de régions entières pour lesquelles des ressources supplémentaires peuvent être nécessaires.

En plus du rôle clé que jouent les données dans le diagnostic, les membres du Conseil Consultatif estiment qu’elles seront fondamentales pour la mise au point des futurs médicaments et des essais cliniques. Les barrières à l’entrée sont cependant élevées. Les entreprises ayant une taille suffisante et donc un accès à de grands ensembles de données (comme les données de sinistres pour les grands assureurs) sont avantagées. De nombreux acteurs nouveaux de la santé numérique dont l’entrée en bourse est récente doivent encore prouver que leurs modèles économiques peuvent atteindre une telle envergure et générer des profits.

2. Mieux vaut prévenir que guérir

La Covid pouvant causer de sérieux problèmes aux personnes souffrant de pathologies existantes (on parle de comorbidités), la société s’est adaptée à la nécessité d’adopter des modes de vie plus sains.  

Les jeunes comme les moins jeunes choisissent de plus en plus d’adopter une alimentation plus équilibrée et moins riche en aliments transformés, de faire davantage d’exercice, de passer du temps dans des environnements moins pollués et de se reconnecter avec la nature.

Pour toutes ces raisons, le secteur de la santé devrait enregistrer une croissance de la demande pour des aliments sains, des soins et de l’hygiène personnels ainsi que des services associés à des modes de vie sains. 

 

SOURCE Lire la suite sur le site de Pictet AM



Zoom Invest est la plateforme dédiée aux conseillers en investissements financiers. Ils y retrouvent l’actualité des marchés financiers, des produits, du patrimoine et des acteurs de la Finance. Les informations disponibles sur le site ont un caractère exclusivement indicatif. Elles ne constituent pas une incitation à investir et ne peuvent pas être considérées comme des conseils d’investissements. Elles ne représentent pas non plus des offres de produits ou de services pouvant être assimilés à un appel public à l’épargne, ni à des sollicitations à l’achat ou à la vente d’OPCVM ou de tout autre produit d’investissement. Zoom Invest ne saurait être tenu responsable de toute décision d’investissement fondée sur une information mentionnée sur le site.