ad image

ETHENEA | Le gaz - une épée de Damoclès pour l'économie

Analyse, Marchés financiers

18/08/2022

"La menace de pénurie de gaz plane actuellement comme une épée de Damoclès au-dessus de tous les pronostics économiques", déclare Dr Volker Schmidt, gérant de portefeuille senior. Il analyse l'impact de la réduction du gaz sur l'économie, l'évolution de l'inflation et des taux d'intérêt et la menace d'une récession.

Des prévisions de croissance chancelantes

La zone euro, en tant qu’importateur majeur de gaz, est certainement particulièrement touchée par la pénurie et l'explosion des prix. Il est donc très surprenant que les prévisions du FMI, publiées récemment fin juillet, prévoient une croissance légèrement plus élevée dans la zone euro qu'aux États-Unis, tant en 2022 qu'en 2023. Toutefois, les prévisions de la zone euro reposent certainement sur des bases plus fragiles. Le risque d'un arrêt des livraisons de la Russie est omniprésent. "C'est pourquoi, chez Ethenea, nous préférons le dollar américain à l'euro, même à un niveau proche de la parité. La nouvelle crise gouvernementale en Italie joue également un rôle important dans nos réflexions", souligne Dr. Volker Schmidt.

Selon lui, le mot récession a été récemment plus souvent mentionné en rapport avec l'évolution économique. Cela est d'autant plus surprenant si l'on considère que l'économie américaine a récemment créé plus de 400 000 emplois par mois. Il en va de même pour la zone euro. "Même si l'économie américaine, avec deux trimestres consécutifs de croissance négative, devait tomber dans une récession technique, nous continuons à nous attendre à un marché du travail robuste en 2023. Ce n'est qu'en 2024 qu'un atterrissage brutal pourrait avoir lieu, avec un taux de chômage supérieur à 5 pour cent. Mais cela n'a actuellement que peu de pertinence pour les marchés financiers", explique-t-il.

Le prix du gaz pousse l'inflation

Le gérant de portefeuille explique qu'un autre aspect important pour les investisseurs est l'influence du prix du gaz sur l'inflation : "Là encore, la zone euro et les États-Unis ne sont pas très éloignés, avec des taux d'inflation qui se situent actuellement autour de 9 pour cent. La hausse spectaculaire du taux d'inflation a commencé plus tôt aux Etats-Unis et s'est entretemps nettement généralisée. En revanche, la hausse dans la zone euro est arrivée plus tard et est très largement due aux prix élevés de l'énergie". Le FMI verrait une accalmie plus rapide aux Etats-Unis avec un taux d'inflation de 3 pour cent en 2023, alors que la zone euro devrait encore se situer à 3,9 pour cent. Il précise : " Les courbes des taux des bons du Trésor américain et des obligations d'État allemandes reflètent en partie cette situation. La courbe américaine est déjà nettement inversée, avec des rendements à 2 ans nettement supérieurs aux rendements à 10 ans, alors que la courbe des taux allemande continue d'avoir une forme classique à la hausse.".

Selon Volker Schmidt, la Réserve Fédérale américaine est déjà plus avancée dans ses hausses de taux, notamment en raison de l'inflation déjà avancée. Il ne faut pas s'attendre à une nouvelle baisse des taux avant fin 2023. En revanche, la BCE vient tout juste de commencer à augmenter ses taux. "Si les prévisions du FMI se confirment et que l'approvisionnement en gaz de la Russie reste relativement stable, la BCE ne devrait pas envisager de baisser les taux avant la Fed. C'est pourquoi les rendements des emprunts fédéraux à 10 ans, inférieurs à 1 pour cent, nous semblent nettement trop bas. Les investisseurs qui, comme nous, ne croient pas encore à une récession notable dans la zone euro, devraient surveiller l'évolution des prix des emprunts fédéraux à 10 ans, car les prix pourraient à nouveau baisser et les rendements augmenter", indique le gérant de portefeuille.

Action de sauvetage pour les fournisseurs d'énergie

"Au printemps déjà, nous avions souligné qu'un investissement dans les fournisseurs d'énergie était lié à des risques élevés. Électricité de France (EDF) sera probablement nationalisée et Uniper sera sauvée par l'État allemand, de sorte que les détenteurs d'obligations et de reconnaissances de dettes récupéreront leur argent, mais la prudence que nous avions recommandé était certainement correcte", dit Schmidt. Pour les actionnaires d'EDF, la nationalisation signifie qu'ils bénéficieront à nouveau d’un prix attractif pour leur investissement, tandis que les actionnaires d'Uniper devront digérer une perte importante.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE, il ne s’agit pas d’un document officiel.

Nous attirons l’attention sur le fait que l’ensemble des données et informations que nous avons mises à votre disposition ont fait l’objet de recherches approfondies par ETHENEA. Cependant, nous ne pouvons donner aucune garantie quant à leur exactitude ou exhaustivité, ni assumer de responsabilité au titre des dommages directs ou indirects subis par le destinataire des présentes informations ou par des tiers. En cas de publication du texte sous quelque forme et dans quelque mesure que ce soit, l’organisme réalisant la publication (rédaction du journal ou tiers associé ou mandaté, site web, podcast, etc.) est tenu de joindre les clauses de non-responsabilité et les mentions légales nécessaires dans un tel cas.

En outre, nous attirons l’attention sur nos mentions légales dans ce contexte : les informations contenues dans le document ci-joint ne constituent en aucun cas une sollicitation, une offre ou une recommandation en vue de l'achat ou de la vente de parts du fonds ou de la réalisation d'une quelconque transaction. Elles visent uniquement à présenter au lecteur les principales caractéristiques du fonds, telles que son processus d'investissement par exemple, et n'ont pas été pensées comme un conseil en investissement, que ce soit en tout ou en partie. Elles ne remplacent nullement la réflexion personnelle ou des informations ou conseils juridiques, fiscaux ou financiers. La responsabilité de la société de gestion, de ses collaborateurs ou de ses organes ne peut être engagée au titre de pertes découlant directement ou indirectement de l'utilisation du contenu du présent document ou de toute autre circonstance en lien avec ce document. La seule base juridiquement contraignante pour l'acquisition de parts est constituée par les documents de vente en vigueur rédigés en langue allemande (prospectus, DICI et, en complément, rapports annuels et semestriels), qui fournissent des informations détaillées sur l'acquisition de parts du fonds ainsi que sur les risques et les opportunités qui y sont associés. Les documents de vente en langue allemande cités (ainsi que des traductions non officielles dans d'autres langues) sont disponibles gratuitement à l’adresse www.ethenea.com ainsi qu’auprès de la société de gestion ETHENEA Independent Investors S.A. et de la banque dépositaire ainsi qu'auprès des agents payeurs et d'information nationaux correspondants et auprès du représentant en Suisse. Il s’agit de : Allemagne : DZ BANK AG, Deutsche Zentral-Genossenschaftsbank, Frankfurt am Main, Platz der Republik, D-60265 Frankfurt am Main ; Autriche : ERSTE BANK der österreichischen Sparkassen AG, Am Belvedere 1, A-1100 Wien ; Belgique : CACEIS Belgium SA/NV, Avenue du Port / Havenlaan 86C b 320, B-1000 Bruxelles ; Espagne : ALLFUNDS BANK, S.A., C/ stafeta, 6 (la Moraleja), Edificio 3 – Complejo Plaza de la Fuente, ES-28109 Alcobendas (Madrid) ; France : CACEIS Bank France, 1-3 place Valhubert, F-75013 Paris ; Italie : State Street Bank International – Succursale Italia, Via Ferrante Aporti, 10, IT-20125 Milano ; Société Génerale Securities Services, Via Benigno Crespi, 19/A - MAC 2, IT-20123 Milano ; Banca Sella Holding S.p.A., Piazza Gaudenzio Sella 1, IT-13900 Biella ; Allfunds Bank S.A.U – Succursale di Milano, Via Bocchetto 6, IT-20123 Milano ; Liechtenstein : SIGMA Bank AG, Feldkircher Strasse 2, FL-9494 Schaan ; Luxembourg : DZ PRIVATBANK S.A., 4, rue Thomas Edison, L-1445 Strassen ; Suisse : Représentant : IPConcept (Schweiz) AG, Münsterhof 12, Postfach, CH-8022 Zürich ; Agent payeur : DZ PRIVATBANK (Schweiz) AG, Münsterhof 12, CH-8022 Zürich.

La société de gestion peut, pour des raisons nécessaires d'une point de vue stratégique ou juridique, dans le respect d’éventuels préavis, résilier des contrats de distribution existants avec des tiers ou retirer des autorisations de distribution.

SOURCE Lien vers l'article sur le site d'ETHENEA



Zoom Invest est la plateforme dédiée aux conseillers en investissements financiers. Ils y retrouvent l’actualité des marchés financiers, des produits, du patrimoine et des acteurs de la Finance. Les informations disponibles sur le site ont un caractère exclusivement indicatif. Elles ne constituent pas une incitation à investir et ne peuvent pas être considérées comme des conseils d’investissements. Elles ne représentent pas non plus des offres de produits ou de services pouvant être assimilés à un appel public à l’épargne, ni à des sollicitations à l’achat ou à la vente d’OPCVM ou de tout autre produit d’investissement. Zoom Invest ne saurait être tenu responsable de toute décision d’investissement fondée sur une information mentionnée sur le site.